Les fruits de mer et leurs vins

Personnellement, j’adore les fruits de mer et le vin. En revanche, je n’ai jamais vraiment su marier les deux : je ne sais jamais quel vin est censé accompagner tel plat. Du coup, j’ai suivi un cours d’oenologie à Strasbourg qui m’a permis de comprendre enfin comment cela fonctionnait. Et comme je suis généreux, je partage avec vous mon nouveau savoir. Commençons par les huîtres. Des huîtres chaudes, légèrement crémées, sont superbes avec un vin blanc un peu rond, qui peut être délicatement boisé et plein en bouche. Mais ce sont généralement les huîtres crues qui intéressent, alors voici les bons mariages en ce qui les concerne. Le muscadet s’adapte globalement à toutes les huîtres, et bien évidemment aux bretonnes. Sec, vif, aux parfums légèrement iodés, il offre une bonne acidité qui remplace avantageusement le citron ! Sur des huîtres très iodées, comme les creuses de Bretagne spéciales, superbe accord avec le pouilly fumé, un sauvignon nerveux, frais et droit comme une lame. Avec les belons, très goûteuses et peu iodées, assurément un grand vin de Chablis, avec cette pureté minérale absolument merveilleuse de finesse et de complexité. Et puisque l’on est sur le cépage chardonnay, touiours avec les belons, un grand champagne blanc de blancs bien épanoui. Juste pour finir en apothéose. Les moules aussi exigent un vin qui leur est adapté. Crues, il vaut mieux les accompagner d’un coup de gros-plant-du-pays-nantais. On peut aussi tenter le vin blanc sec de l’île de Ré… Disons qu’il faut un vin bien sec, bien vif, qui peut avoir un nez un peu iodé. Et pourquoi pas une bonne bière blanche ?…. Avec les moules marinières, cuisinées au vin blanc et à l’oignon, un sauvignon de Loire ou de Bordeaux, un picpoul-de-pinet, avec du fruit et de la nervosité. Et pour des moules juste ou vertes à la poêle avec un peu d’huile d’olive, de l’estragon et de l’origan, un beau vin blanc des Côtes de Provence ! En espérant que ces quelques conseils vous seront utiles la prochaine fois que vous prendrez des fruits de mer… 😉 Et si le sujet vous intéresse, je vous mets en lien le site où j’ai trouvé mon cours d’oenologie : on y apprend une quantité de choses intéressantes ! Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du site internet sur cette activité de cours d’oenologie à Strasbourg qui est très bien rédigé sur ce sujet.

vin2 (8)